Le Deal du moment :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

Partagez

Un appel aux armes à Bilgewater ?

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sally Whitemane
Sally Whitemane
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 25
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 4 000
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 199
Un appel aux armes à Bilgewater ? Sam 2 Mai - 14:38

C'est au cœur d'une journée parfaitement habituelle que certains habitant de la ville portuaire de Bilgewater pourront voir à l'horizon un trois mât portant le pavillon de Noxus. Si certains pourront se demander quelles affaires pourraient avoir les impériaux dans un endroit pareil, la plupart des gens continueront de s'occuper de ce qui les regardent. Un navire seul ne représente pas un réel danger...


Les voix des marins résonnent sur les quais alors que l'équipage s'affaire à amarrer le lourd navire. La rampe heurte lourdement le sol, et rapidement, l'équipage s'occupe de ce qu'il doit faire. Tandis que des hommes en armure lourde les suivent. Pouvant attirer les regards, ces soldats pas plus d'une dizaine se dispersent dans le port, arborant des armures d'or, ces derniers s'affairent à coller des affiches près des commerces et des auberges. Ceux qui s'en approchent pourront lire ce message simple :

Le clergé d'Emyriss recrute, des hommes et femmes
loyaux prêts à servir dans sang et la gloire!
Si vous avez le cœur et les tripes pour la guerre,
de l'or vous attends.

Sa sainteté, Sally Whitemane.

Les chevaliers qui s'affairent à placarder ces affiches ne semblent pas répondre à celle et ceux qui tenteront de leur parler, se contentant de leur adresser du doigt le navire, avant de continuer leur tâche.
Sarah Fortune
Sarah Fortune
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 28
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 8 700
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 124
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Jeu 7 Mai - 19:24

Si Sarah n'avait jamais imaginer régner un jour sur Bilgewater toute entière, l'on ne pouvait pas dire pour autant qu'elle n'y avait pas pris goût a l'usage : elle s'était offert le manoir d'un imbécile qui avait fait l'erreur de maintenir son allégeance a Gangplank et tentait de remettre de l'ordre dans la guerre entre pirates, corsaires, forban et contrebandiers dominant cette cité ou tout était possible, mais ou la mort guettait derrière chaque ruelle. Bilgewater était autant un lieu d'opportunité que de perdition, et l'ancienne chasseresse de prime avait décider qu'elle allait essayer de le sauver, une manière de donner un nouveau sens a sa vie après l'avoir consacrer durant tant d'années a la vengeance. Il lui fallait tourner la page et devenir une grande Dame après avoir été l'une des chasseresse de prime les plus craintes des mers de Runeterra. Un nouveau défi stimulant a relever qu'elle ne comptait sûrement pas perdre. C'est pour cette raison que lorsqu'un de ses suivants vint lui annoncer qu'un navire portant le pavillon de Noxus venait de faire son apparition au sein des Quais Abattoir, elle avait rapidement pris la décision de s'y rendre elle-même pour savoir de quoi il en retourne, ne dit-on pas après tout qu'il est préférable de s'adresser a dieu plutôt qu'à ses saints ?

Les Quais Abattoirs était une sorte de symbole de la réussite de Bilgewater en illustrant également ses handicaps : ils avaient été construit sous le financement des sociétés de transports qui avait fait fortune dans la chasse aux dangereux monstres marins menaçant les routes maritimes de Runeterra. Il y régnait constamment une puanteur, celle du sang et des cadavres de ses gigantesques monstres qui étaient dépecé ici afin d'en tirer les viandes qui plaisait tant aux nobles des quatre coins de la planète, mais aussi de richesse insoupçonnable pouvant être utile dans la conception d'une multitude d'objet de valeur. C'était l'un des poumons économiques de la ville et il y avait une douce ironie que le navire Noxien est choisit de venir ici. Elle se demandait s'il s'agissait d'un problème particulier : le dernier contact avec les Noxiens remontait a Gangplank, qui s'était emparé de leur vaisseau amiral et assassiner tout son équipage, un affront qui devait encore rester dans leur gorge. Mais elle n'avait aucune idée d'où se trouvait le navire aujourd'hui, l'un des lieutenants du forban s'en était sans doute emparer pour parader avec. Toutefois, le jeu des suppositions ne dura point, alors qu'elle se rapprochait du trois mat, deux de ses hommes de mains se rapprochèrent, l'un d'entre eux tenant l'une des affiches.

Visiblement, cette personne venait pour défendre ses intérêts plutôt que ceux de Noxus. Rechercher des forbans pour les intérêts d'une religion ? Certes, Sarah savait très bien que les Noxiens avaient subit de lourdes pertes a cause de l'arme de Singed, mais de là a venir recruter ici ? D'autant plus qu'au vu du nom pompeux de celle qui venait jusqu'ici, il ne faisait aucun doute qu'elle n'était pas le genre de prêtresse a organiser ses messes de la même façon que le faisait Illaoi. Même si cette géante femme était bizarre, elle savait ce qu'elle voulait et était fidèle a ses convictions, et elle lui avait sauver la vie, alors Sarah lui accordait quand même un peu de crédit, mais une Noxienne ? Finalement, tenter d'en savoir plus sur cette femme et ce qu'elle venait faire ici lui sembla important, et Bilgewater, c'était chez elle, il lui fallait marquer le coup : ils ne pouvaient pas venir et tenter de recruter a tour de bras sans obtenir l'autorisation de la nouvelle cheffe, et cette dernière n'était autre qu'elle-même. L'un de ses corsaires l'interrogea du regard, un solide gaillard au torse couvert de cicatrice arborant un fusil bien trop grand pour un simple mortel, mais qu'il maniait avec une précision diabolique, un de ses prototypes Hextech voler a Piltover. Elle lui répondit avec un sourire en coin avant de plonger sa main dans la poche de sa grande redingote et d'en tirer une orange.

Ses mêmes oranges dont Gangplank se servait pour éviter le Scorbut… Ce qu'elle les détestait. Avec une habileté qu'on ne lui soupçonnait pas en l'observant, elle jeta l'orange afin qu'elle survole le pont du navire, puis dégaina l'un de ses pistolets et tira, faisant mouche avec adresse et grâce, tout en affichant une grande dose de confiance en elle. Se dispersant, le jus d'orange se répandit sur le pont, éclaboussant plusieurs marins et venant abîmer les belles armures d'ors des gardes. Satisfaite de son petit effet, Sarah Fortune pris la parole afin de se faire entendre.


« Bilgewater n'est pas un pays conquis Noxiens ! Si vous voulez quelque chose, vous allez devoir négocier avec moi d'abord, alors sortez de votre navire et montrez vous, a moins que vous n'ayez encore trop le mal de mer pour en être capable ! »

Les trois hommes l'entourant éclatèrent de rire. Ils n'avaient peut-être pas l'air dangereux en comparaison des gardes de Noxus, mais les juger a leur apparence serait trompeur, ils avaient survécu a de nombreuses épreuves et connaissait plus de mille et une façon d'assassiner quelqu'un, y compris dans une armure lourde...
Sally Whitemane
Sally Whitemane
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 25
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 4 000
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 199
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Jeu 7 Mai - 23:12

Si la présence de Noxus dans un tel lieu peut s'avérer être un affront ou une ironie, il serait difficile d'imaginer qu'une telle initiative n'a pas été réfléchie en amont. Bien vite, les chevaliers semblent se satisfaire de l'attention qu'ils ont su attiser sur les quais... Les marins impériaux ne s'occupent que peu de l'arrivée de l'ex chasseuse de prime et de ses corsaires. Mais en haut de la rampe, le regard froids des chevaliers toisent de haut cette dernière au travers du ventail de leur heaumes.

Si leur impassibilité aurait pu faire frissonner quelqu'un d'un peu trop faible d'esprit, le coup de feu retentissant brise aussitôt cette dynamique, apportant dans un geste uni leur mains à la garde de leurs épées. Les marins se retrouvent bien plus surpris et certains lâchent momentanément leur affaires pour se tourner vers la scène dans un instinct de protection tout à fait légitime, créant un certain silence chez ces derniers. Finalement, après quelques secondes de tension palpable, la prétendue sainteté finira par pointer le bout de son nez. Sa voix portant à l'oreille de ses hommes d'un ton autoritaire, pourtant teintée d'une certaine douceur.

"Il suffit ! Notre hôte nous fait l'honneur de sa présence."

A l'entente de ces mots, les hommes d'armes abandonnent aussitôt leur armes, faisant semblerait-il preuve d'une obéissance sans faille... En profitant pour discrètement essuyer la pulpe d'orange étalée sur les reflets de leur armures. Laissant se profiler dans le champ de vision de tous la prêtresse, se plaçant sur le sommet de la rampe. Observant la dirigeante des lieux avec un air satisfaite, pouvant être aisément pris pour de l'arrogance. Si les histoires sur la Vestale ont atteint les oreilles de Bilgewater, beaucoup de jugements peuvent s'enchaîner dans l'esprit de Sarah. Allants de récits de massacres d'Ioniens à d'orgies dépravées dont sa propre participation est incertaine, peu de choses tendent à décrire "Sa sainteté" comme une personne saine d'esprit.

Elle décidera de descendre la rampe, heurtant le bois de ses talons dans une démarche maîtrisée, bien que la pente ne rende pas cela aisé, s'aidant de son sceptre d'or pour s'éviter une chute des plus ridicules. Ses pas emboîtés aussitôt par deux chevaliers qui rejoignent les quais à ses côtés, face à leur interlocutrice aux cheveux de feu.


"Mes salutations, je vous prie de ne pas voir notre arrivée comme une invasion, mes intentions sont tout à fait pacifiques envers vos... Gens."

Si ses mots sont fluides et peu restreints par la timidité, son regard rougeoyant se perds quelques instants sur les hommes de main qu'elle désigne par ses mots, entre dégout et fascination, mais il est certain qu'elle est pleine de jugement.

"Si ce sont des négociations que vous souhaitez... Vous les aurez" Reprends-t'elle avec entrain après cette légère pause. "Vous avez toute mon attention."
Sarah Fortune
Sarah Fortune
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 28
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 8 700
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 124
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Ven 8 Mai - 13:53

En la voyant sortir, Sarah compris dans la seconde qu'elle n'avait pas affaire a quelqu'un de la trempe d'Illaoi. Déjà, parce que la carrure était totalement différente : cette prêtresse n'était pas une montagne de muscle capable de briser les os du plus solide gaillard de Bilgewater, ses formes en aurait fait en revanche la proie des tenanciers des bordels de toute la ville. La tenue également était fort différente, elle mettait en valeur sa silhouette, laissant même ses fesses pratiquement nue, ce qui n'était pas particulièrement courant… Certes, Sarah appréciait les décolletés plongeant, sachant très bien le poids qu'une poitrine ferme et conquérante pouvait avoir dans une négociation avec un noble ou un forban local, mais visiblement, a Noxus, les femmes employaient les plus grand moyen. Le comportement de cette femme transpirait la suffisante, elle était sûre d'elle-même et savait ce qu'elle faisait. Pourtant, elle se demandait ce qu'il se passerait si elle la laissait entourer par une dizaine d'ivrogne bien costaud ayant bien l'intention de la transformer en goutter pour leurs plus bas instinct… Mais ce n'était pas le moment d'avoir ce genre de pensée, après tout, elle avait une ville a diriger et c'était la raison pour laquelle elle se trouvait ici.

La manière dont elle toisait ses hommes de mains, employant l'expression « gens » ne fit bien entendu pas plaisir a ses derniers, qui devait retenir leurs envie de meurtres. La discipline n'était pas vraiment le point fort des pirates de Bilgewater, ce qui permettait de se faire obéir, c'était la promesse d'une prime alléchante. Malgré tout, il y avait une lueur bizarre dans le regard de cette femme poser sur les muscles saillant couvert de cicatrice des corsaires… Peut-être quelque chose que Sarah n'avait, une fois de plus, pas envie de savoir. Mais elle avait l'habitude de négocier avec toute sorte d'individu dangereux, alors une perverse maniaque au sentiment de supériorité très affirmée ne devrait pas être un problème. Elle affirma être ouverte a la négociation, toutefois, Fortune ne comptait pas engager la conversation directement sur le quai pour deux raisons : la première étant que les murs avaient des oreilles et sur les quais, certains de ses rivaux pourraient entendre la teneur de leur conversation, ce dont elle ne voulait pas. La seconde étant qu'en négociant si proche de son navire, elle avait le sentiment que c'était elle qui la recevait dans sa propre ville, ce qui était proprement hors de question : elle était maîtresse chez elle, c'était donc elle qui dictait les termes de la négociation.


« L'on va négocier, mais pas directement sur le quai. Ici, tout ce monnaye, et le silence est d'or. Emmenez donc deux de vos colosses et suivez nous, je connais l'endroit parfait pour une négociation saine. »

Le mot « Saine » avait été employée avec une ironie frappante, mais Sarah Fortune n'attendit même pas de voir la réaction de son interlocutrice pour tourner les talons et faire signe de la suivre. Elle marchait d'un pas assuré, pas trop rapide, mais pas lent non plus, son déhanché naturel dissimulé par son immense redingote. Que cela soit nécessaire, ou par pur sadisme de la part de la nouvelle dirigeante de Bilgewater, le groupe traversa les Quais Abattoir en prenant les chemins les moins agréable, les pas marchant dans les mares de sang laissé par les carcasses des gigantesques bêtes sauvage, laissant les narines d'imprégner de l'odeur de charogne. Elle voulait des hommes de Bilgewater ?!? Alors il lui fallait comprendre ou elle posait les pieds avec ses talons bien trop haut pour soutenir une marche soutenue. C'était aussi une façon de lui donner une petite leçon et de tester sa patience, d'autant plus qu'elle lui réservait une autre surprise de son cru. Le lieu de l'entretien ne serait autre qu'un… Bar, elle l'avait sélectionner car le patron était l'un de ses plus fidèles soutien et qu'elle pouvait donc compter sur sa discrétion absolue. Et puis, hors de question de discuter la gorge sèche, a Bilgewater, toute négociation nécessitait une bonne dose d'alcool.

Elle aurait put l'inviter dans son manoir, lui faire goutter ses vins les plus raffinées, mais a quoi bon ? Vu son look, c'était sans doute le genre de vie qu'elle menait a Noxus. La faire négocier directement dans un bar, entouré de corsaire vulgaire et intrépide, lui offrir une idée de ce qu'elle venait recruter, lui semblait bien plus constructif et amusant en même temps. A l'arrivée du groupe, plusieurs pirate barraqué, mais a l'allure pas franchement flatteuse, sifflèrent d'admiration lorsque le fessier rebondie de l'invitée fit son apparition, mais comprenant que la nouvelle cheffe venait pour des choses sérieuse, le patron déclara la fermeture temporaire… En sortant un énorme fusil apte a faire fuir même le moussaillon le plus brave. D'un signe, Sarah invita tout le monde a prendre place a une table, mais plutôt que de s'asseoir elle-même, elle croisa les bras sur le siège afin de pouvoir s'appuyer dessus, puis pris la parole.


« Bien, ici, nous serons tranquille. J'avoue une certaine surprise, je m'attendais plutôt a voir ce Sylas débouler le premier pour tenter d’enrôler des marins dans sa révolution. Quel genre de maux vous amène a venir braconner sur les terres de la Grande Barbu ? »
Sally Whitemane
Sally Whitemane
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 25
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 4 000
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 199
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Ven 8 Mai - 22:34

Sally reportera toute son attention sur son interlocutrice lorsque celle-ci lui répondra. N'abandonnant pas son air de suffisance, elle portera tout de même son attention sur le ton de cette dernière, semblant s'en satisfaire. Elle ne manquera pas d'esquisser un léger sourire lorsque les gorilles de la pirate réagissent à sa considération de "gens", leur offrant une dernière fois un regard avant de répondre.

"Je suis votre obligée en ces lieux, Dame Fortune..." Laissant en suspends ses derniers mots en voyant la fougueuse rousse s'élancer sur le chemin de son lieu souhaité.

N'y prêtant pas plus attention, la Vestale s'engage à la suite de son hôte, ses deux chevaliers emboîtant le pas sans signe nécessaire de leur dirigeante. Le petit manège de Sarah ne semble pas être cerné par la prêtresse, même si son regard se perds de temps en temps dans les scènes qui se déroulent sous ses yeux. Évitant chaque fois que possible les marres de sang, tout en gardant une démarche parfaitement féline. Toutefois, elle ne pourra pas supporter l'odeur pesante, venant poser le dos de sa main gauche sous son nez pour vainement s'en protéger. Comment une créature aussi raffinée que Sarah pouvait vivre tout les jours dans un tel lieu... Le fait que celle-ci puisse vivre dans un manoir bien loin de tout ce raffut ne lui vient pas tout de suite à l'esprit, trop focalisée sur l'instant pour raisonner avec autre chose que ses jugements présents. Jusqu'au bout, les intentions de test de Sarah resteront inconnues de la déduction de la prêtresse, subissant silencieusement toutes les petites choses qui font des Quais Abattoirs un lieu qu'elle se jure dore et déjà de ne plus fréquenter.


En arrivant sur le lieu en question, Sally marquera un arrêt devant la devanture de l'établissement dans lequel elle va s'engouffrer. Soupirant légèrement, elle entrera dans le bâtiment. Sachant pertinemment l’accueil qu'elle y recevra. Elle tâchera de faire preuve de totale assurance en affrontant les sifflements retentissant, les deux chevaliers feront naturellement barrière à tout ceux qui tenteront une approche. Pinçant doucement les lèvres, au fond d'elle, cette admiration, même lubrique était pour elle un flatterie, mais pour les bienfaits de sa mission ici et de la discrétion voulue, elle se contentera très bien du vide laissé par le départ des clients ordonné par leur cheffe. Observant d'un œil attentif la façon dont celle-ci traite ses hommes et son peuple. Intéressée par la manière dont cette troupe de clients indisciplinée a pu saisir aussi vite la raison de la présence de Sarah, et s'y plier sans broncher.

Pourtant, même si le comportement des rustres locaux n'ont pas su intimider la prêtresse, la qualité des lieux semblent l'incommoder, ne souhaitant vraisemblablement pas déposer son fessier sur un tabouret, elle restera debout, appuyée sur son bâton face à l'ex chasseuse de primes. Observant cette dernière en arborant un air plus sérieux lorsqu'elle prendra la parole.


"Principalement la guerre, Dame Fortune, ce n'est qu'une question de temps pour que les armes soient brandies. Ce... Révolutionnaire, quelque soit son nom, a pris les devant d'une entreprise qui devrait revenir à l'empire. Je suis ici pour prendre les opportunités avant qu'elles ne soient prises à ma place."
Sarah Fortune
Sarah Fortune
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 28
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 8 700
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 124
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Sam 9 Mai - 14:38

La « Sainte » n'avait visiblement pas réellement compris le manège de son hôtesse, mais en revanche, elle avait fait preuve du plus de dignité possible dans la situation en maintenant sa démarche. Seul l'odeur fut réellement insupportable, elle semblait s'inquiéter de condition d'hygiène, le signe d'une personne élevée dans la haute société qui n'avait visiblement jamais connu la déchéance de devoir tout construire de rien. Sarah avait tout perdu, avant de construire pas a pas l'entreprise gigantesque qui la mènerait a obtenir sa vengeance, elle connaissait donc les deux facettes de la société, leurs codes, savaient comment obtenir de ses dernières ce qu'elle désirait. Dans le fond, elle savait très bien que derrière leurs grands airs, les nobles n'étaient rien d'autre que des fruits pourris entretenant des fantasmes aussi sale que les Quais Abattoirs de Bilgewater. Mais c'était une connaissance utile, qui permettait de garder les pieds sur terre et de prendre les bonnes décisions : le paraître avait parfois plus d'importance que la réalité, et cette Sally Whitemane avait sans doute retenue cette leçon aussi dans sa manière de se vêtir ou de se comporter. Combien d'hommes la suivait simplement dans l'espoir d’apercevoir un instant l'auréole de l'extrémité d'un de ses seins ?

Si elle refusa de s'asseoir, elle exprima poliment les raisons de sa présence, tout en restant assez mystérieuse : il était évident qu'on ne venait pas recruter des hommes armés et dangereux pour faire autre chose que la guerre, la vraie question était quel genre de guerre. Les paroles de la prêtresse laissait suggérer qu'elle voulait s'en prendre a Demacia, mais Sarah Fortune avait des doutes : même blessé, l'animal restait dangereux et ses armées disciplinés représentait un véritable défi. Toutefois, ce Sylas avait déjà prouver qu'il comptait bien mobiliser tout ce qui se trouvait a Runeterra pour atteindre son but, Sally pouvait tenter d'en profiter pour tenter de mener des raids dans d'autres nations et ainsi « saisir des opportunités ». Soyons clair : Sarah Fortune se moquait pas mal de ce qu'elle ferait, elle pouvait mener des raids contre Demacia, Ionia, Shurima ou Piltover que cela ne lui causerait aucune crise existentielle et ne l'empêcherait pas de dormir. En revanche, il lui fallait s'assurer que cela n'aurait aucune conséquences sur Bilgewater. Ce qu'elle recherchait, c'était une opportunité de pouvoir utiliser l'ambition sans bornes de Whitemane pour servir ses propres intérêts sans pour autant prendre de risque pour la ville, en quelque sorte, gagner sur tous les tableaux.

Tirant un parchemin de sa poche, elle le déploya sur la table et déroula une carte de Runeterra, puis sorti un petit sac afin d'en sortir des petites figurines qu'elle posa sur chaque région, chacune représentant le blason des nations ou figurant l'archétype de leurs troupes. Puis elle claqua des doigts afin que le gérant du bar viennent servir des verres rempli de rhum pour tout le monde. Une autre façon de tester les manières de son invitée, il était mal vu de refuser une invitation a boire. Affichant un sourire amusée face a ce baril de poudre qui ne semblait qu'à demander d'exploser, elle repris la parole afin d'exposer sa vision des choses. Elle n'était dans le fond pas difficile, elle voulait simplement s'assurer que cette femme savait dans quoi elle s'engageait en venant ici et aussi que l'ancienne chasseresse de prime n'irait certainement pas mourir pour elle.


« Seriez vous jalouse de ce Sylas par hasard ? Ceci dit, je peux vous comprendre, si quelqu'un m'avait voler Gangplank, je crois que je l'aurais tuer moi-même pour avoir oser m'infliger cet affront. Si j'ai pris le temps de vous montrer cette carte, c'est parce que je veux vous montrer que je ne suis pas dupe. Je ne vous crois pas assez suicidaire pour tenter des raids sur Demacia, même dans la situation actuelle, mais il y a en effet une multitude de cible rendu plus vulnérable sans leur parapluie, et cela, un pirate sais le sentir instantanément. Mais ici, vous êtes a Bilgewater. Il y a bien quelques croyances et superstition, et une prêtresse pas du tout dans votre genre, mais les gens ne vous suivrons pas parce que vous êtes une Sainte, ils ne suivent que la loyauté de la bourse, ou des bourses aussi… Mais c'est pas le même genre de service. »

Ses hommes de main furent parcouru d'un rire gras face a ce mot d'esprit, mais Fortune resta imperturbable, preuve qu'elle connaissait les us et coutume de la haute société : après tout, celui qui faisait le bon mot ne devait pas rire de sa propre blague. Durant ce temps, le patron, qui avait ranger son énorme fusil, venait avec un plateau rempli de verre assez pour tous les participants et rempli de rhum chacun. On allait voir si madame la Sainte tenait bien l'alcool.

« Je ne suis pas une fille chiante, et vous pouvez m'offrir des opportunités. Tout ce que je veux, c'est l'assurance que vous ne m'attirerez pas d'ennui. Si vous me parler un peu de vos cibles, je saurais vous recommander les meilleurs personnes a rencontrer pour accomplir vos tâches. Les affiches, c'est bien pour attirer la racaille, mais elle vous abandonnera a la première occasion. Si vous voulez tenir tout cela en un ensemble plus ou moins cohérent, vous devrez vous assurer la loyauté des chefs. Bilgewater est en pleine guerre civile, et disons que si vous pouvez faire disparaître certaine personnes dans vos entreprises, je n'en serais pas particulièrement chagrinée, et la Grande Barbu me pardonnera peut-être d'avoir traiter avec la représentante d'un autre culte. »
Sally Whitemane
Sally Whitemane
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 25
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 4 000
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 199
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Sam 9 Mai - 19:18

Sally n'avait pas l'intention de boire, ni réellement l'envie. Pourtant, elle commençait enfin à saisir le manège de la rousse qui se fait un jeu de tester ses limites. Un défi est un défi, qu'il s'agisse d'une bataille menée l'arme à la main ou d'un jeu d'influence et d'imposition d'idées. Elle observera donc les verres qui sont mit à disposition avec une légère hésitation. Les chevaliers de la sainte femme ne bougent cependant pas, il ne boiront pas, pas sans l'autorisation de Sally. Elle écoutera parler la pirate, sans l'interrompre, imprégnant son esprit de ses paroles tout en évaluant ses possibilités. La perspective de pouvoir recruter des hommes volontairement sacrifiables pour servir les plans de dame Fortune ne la dérangeait pas, au contraire, si cela peut lui attirer les bonnes grâces de la grande cheffe de la ville pirate... Mais la perspective d'un poisson plus gros ne lui sortait pas de la tête. Et si l'un des hommes que Sarah voulait voir disparaître n'était pas un cheval plus intéressant que cette dernière ? Au fond, si Sarah voulait éviter les problèmes, elle ne serait sûrement pas en train de négocier avec une Noxienne... Sa situation ne devait donc pas être aussi stable que Sally l'avait imaginé aux premiers abords.

Quoi qu'il en soit, elle ne sera pas la première à boire, sachant ce rhum offert comme une arme qui sera utilisée contre elle dès que possible. Sally déposera tranquillement son bâton contre le comptoir du bar pour observer la carte proposée, croisant les bras sous sa poitrine, ne manquant pas de galber ses seins sous la pression. Elle connaissait la situation géopolitique du monde assez bien, pourtant, si la pirate avait des suggestions et des connaissances de lieux affaiblis dont elle pourrait profiter, elle ne crachera pas sur l'information. Prenant donc la parole une fois les idées et conditions de son interlocutrice exposées.

"La guerre même n'est peut-être pas ma priorité immédiate, même si je m'y prépare, bien des lieux disposent de ressources qui participeront à renforcer mes ambitions. Aussi, je suis certaine que votre flair de forban est fiable, et vos idées m'intéressent. Vos demandes sont acceptables cependant, s'il y a des hommes que vous ne souhaitez pas voir revenir en vie de mes pillages... Cependant, une troupe sacrifiable vient à prix réduit, je ne payerais pas le prix fort pour une ressource que je n'exploiterais pas jusqu'au bout. Je suppose que vous conviendrez que ma demande est... Légitime ?"

Le ton de la prêtresse est tout à fait posé, laissant de côté toute intention de domination morale pour ne se prêter qu'a un dialogue tout à fait diplomatique. Mais son timbre hautain teinte chacun de ses mots, involontairement il semblerait.

"Ma compensation à ce service rendu ne se limite bien entendu pas qu'à un rabais, nous pouvons convenir a des termes plus naturels. Peut-être seriez vous capable de m'offrir des hommes que vous savez fiables et loyaux. Je suis certaine que naviguer aux côtés de navires de renom de Bilgewater poussera bien des ports à dresser le drapeau blanc sans même avoir à risquer des vies. Oh et... Soyez rassurée, je ne tenterais pas de voler le cœur des fidèles à la cause de la... Grande Barbu ?"

Visiblement, elle ne semble pas informée sur la teneur de ce culte, ni de la nature de ses fidèles. Elle ne feindra donc pas son ignorance face à cela. En réalité, elle ne semble même pas considérer cela comme une concurrence, il est facile de déduire que cette Noxienne fonctionne avec d'ancienne valeur de l'empire. Si Noxus s'est mit a donner des hauts rangs a des étrangers souvent conquis au travers d'épreuves de force, Sally semble favoriser les origines au mérite. Au moins, Sarah n'aura pas à craindre de voir la Vestale refuser de sacrifier quelqu'un au nom de sa combativité, mais cela risque de créer des conflits d'idéaux à l'avenir.
Sarah Fortune
Sarah Fortune
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 28
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 8 700
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 124
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Sam 9 Mai - 21:34

Visiblement, son invitée n'avait pas envie de boire… Ce qui n'était pas très poli, lorsque l'on offrait a boire, le minimum était d'accepter et au moins goutter la boisson. Toutefois, Sarah Fortune ne fit pas de commentaire pour le moment et écouta ses remarques. Elles laissaient transparaître son manque de connaissance du monde de la piraterie. Peut-être imaginait-elle qu'il s'agissait d'un état centralisée dirigée par Miss Fortune, mais c'était loin d'être le cas : elle faisait respecter une certaine loi, mais beaucoup de choses ne dépendaient pas vraiment de sa volonté. Beaucoup tentait de se soustraire a son contrôle en tentant de rentrer de leurs raids en douce. Ses hommes interceptaient la plupart, mais elle ne se faisait pas vraiment d'illusion, des personnes passaient en douce et gardait tout leurs butins. C'était ses individus en premiers, des soutiens de Gangplank qui tentait de la déstabiliser… Sally représentait peut-être la meilleure occasion de se débarrasser de ses derniers rivaux et elle comptait bien s'en servir. D'ailleurs, la « Sainte » semblait en phase avec elle, ne semblant avoir aucun problème a l'aider a s'en défaire, mais pas a n'importe quel prix. Pour lui faire comprendre, Fortune repris la parole afin d'expliciter la manière dont la séductrice pouvait tirer cela a son avantage.

« Le butin d'un raid est divisé entre chaque participant, selon un pourcentage défini a l'avance. Mais il faut comprendre que seul les survivants peuvent se partager le prix des raids. Plus vous laisser mourir des alliés de circonstance, et plus vous agrandissez votre propre part des raids. Le plus avantageux, c'est que personne ne vous le reprochera, car c'est ce que tout le monde fait dans cette ville.  Ma part sera prélevé sur celle des survivants… Si personne ne survit, vous gardez tout. Vous devrez négocier avec chaque capitaine séparément ceci dit, je peux vous recommandez des gens, mais pas servir d'intermédiaire, ils voudrons négocier directement avec vous. Maintenant, pour parler stratégie, imaginons que je part de Noxus et que je veux piller des routes commerciales, j'ai plusieurs opportunités pour cela. »

Elle se pencha sur la carte, laissant a son invitée une vue sur son décolletée plongeant. Elle n'avait pas manquer le mouvement de croisement des bras visant a gonfler sa propre poitrine, elle faisait souvent pareil, c'était un petit jeu, montrer qu'elle n'était pas dupe et qu'elle savait très bien utiliser ses codes, c'était comme cela qu'elle avait fabriquer ses soutiens après tout.

« Demacia étant occupé par ses propres problèmes, des routes s'ouvrent pour mener des raids. De la position de Noxus, Ionia semble la cible la plus évidente. J'imagine que votre Grand Général planche déjà sur un nouveau plan d'invasion, mais ce n'est pas la nation la plus marchande de Runeterra. Freljord est une nation de pillard, mais ses barbares disposent de relique réputée que des collectionneurs de Piltover sont prêt a acquérir pour des prix fous. Enfin, frapper sur les lignes entre Piltover et Shurima sera sans doute le plus rentable : les maniaques de l'Hextech mènent de nombreuses expéditions dans cette région et investissent des fortunes. Leurs prototypes Hextech sont très recherché, sans parler de l'or de Shurima, rentable pour des raisons évidente. »

La jeune femme la laissa digérer ses informations et se faire une idée, puis se redressa et croisa elle-même ses bras sous sa poitrine, après avoir réajuster son chapeau. Elle souhaitait toutefois un partenariat plus rentable, peut-être pouvait-elle envisager de mener quelques raids avec elle, une façon de la tester en quelque sorte. Mais cela risquait de ne pas la rendre très populaire chez elle, Noxus n'ayant sans doute pas digérer d'avoir perdu son plus beau navire sous le feu de la flotte de Gangplank… Elle évoqua finalement la « Grande Barbu », elle ne connaissait visiblement pas ce culte, ce qui était amusant. Elle laissa un rire amusée s'échapper de ses lèvres avant d'éclaircir la situation.

« La religion n'est pas vraiment très populaire a Bilgewater, en tout cas, pas de la façon dont on la pratique dans le reste du monde. La Grande Barbue est la divinité la plus répandue, mais je ne suis pas vraiment pieuse personnellement, je trouve que l'on forge son destin par son caractère et avec ses pistolets. Ce qui n'est pas incompatible avec le culte d'ailleurs, la Grande Barbue ne veux que de l'action. Je connais bien sa prêtresse, une femme de caractère, le genre qu'il ne vaut mieux pas contrarier. Si vous attaquer quelque chose de vraiment juteux, je viendrais en personne prendre ma part, mais dans ce cas, cela vous coûtera très cher, je ne sort pas le Syren sans que cela n'en vaille la peine. »
Sally Whitemane
Sally Whitemane
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 25
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 4 000
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 199
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Sam 9 Mai - 22:46

D'un oreille attentive, la Vestale se laisserais éduquer à la manière de fonctionner des pirates. Ne montrant pour le moment toujours pas de signe d'intérêt pour la boisson offerte. Le partage des butins, les échappées en douce, le concept de sacrifice d'alliés pour s'attribuer de plus grandes parts... Tout ceci lui semble parfaitement chaotique. Pourquoi les pirates ne pouvaient pas fonctionner comme de vrais mercenaires ? Recevoir un salaire mensuel en échange de leurs services, elle n'était même pas contre le l'idée de laisser ces brigands des mers la regarder d'un peu trop près... Mais elle semble momentanément perdue par les explications de la pirate, ce n'est pas l'intelligence qui lui fait défaut, mais tout ceci lui semble confus. Mais comme Sarah le lui fait comprendre au fil des minutes qui passent, si Sally veut des pirates dans son camp, il va lui falloir apprendre a composer avec eux. Elle le fera, se salir les mains ou les genoux pour mériter son dû n'est pas ce à quoi elle est habituée, mais la jungle politique Noxienne lui a donné assez de fil à retordre pour savoir que courber l'échine pour un temps n'est pas un problème si le prix en vaut la peine. De plus, rien ne l'empêche d'essayer d'imposer certaines de ses règles.

Concéder une idée de partage du butin finira par entrer dans sa ligne d'acceptation, soufflant légèrement pour chasser ses propres désapprobations. Se libérant l'esprit pour écouter les idées de Miss Fortune, des informations qu'elle prendra bien plus volontairement. Ses yeux ne pourront pas éviter de se perdre dans le décolleté de cette dernière cependant, pinçant brièvement les lèvres pour masquer un sourire presque vicié de jalousie. Elle se l'admet volontiers, Sarah sait mettre en valeur sa poitrine bien mieux qu'elle ne le fait, mais au fond, Sally ne souhaite pas avoir le regard des gens aussi hauts sur sa personne. Bien plus fière de sa silhouette sculptée et de ce que sa tenue révèle aux yeux de tous...

Mais ses songes l'ont presque poussée à manquer des informations, revenant à la Miss elle même plutôt qu'à ses attributs. Il est en effet certain que Demacia et Ionia sont des cibles hors de portée pour elle tant que l'empire lui même ne déclare pas la guerre. A moins d'endosser pleinement le rôle de pillard et d'abandonner toutes couleurs, son patriotisme le lui interdit. Freljord... Sally n'est pas attirée par l'argent. L'or est un moyen pour elle d'étendre son influence et renforcer ses acquis, elle ne compte que sur la servitude de ses fidèles pour lui offrir le confort que l'or devrait d'ordinaire lui apporter. Mais cette histoire de relique semble l'intéresser au moment de sa mention. Quand aux routes de Piltover et Shurima, malgré le caractère lucratif que lui décrit la Pirate, cela semble être l'alternative qui éveille le moins son intérêt, comme si cela sonnait comme la solution de facilité.

Elle écoutera finalement les explications vis à vis de la Grande Barbu, malgré son désintérêt flagrant. Voici ce qui sonne pour elle comme un parfait paganisme, elle n'y apportera cependant aucun jugement. Sa mission est tout autre, et cela la desservirait bien trop et n'apportera rien à sa Déesse. Elle aura cependant un élan d'approbation, les actes comptent, c'est indéniable, mais il n'y conjoint aucune valeur religieuse. La ferveur combative est motivée par la foi, et le contraire est une idée qui l'irrite.

"Je dois avouer ne pas être tout à fait en phase avec cette idée de partage. J'entends par la que cela m'est assez étranger, je tâcherais lors de mes négociations avec les autres capitaines de trouver un autre terrain d'entente. Mais, je pourrais composer avec votre façon de faire, surtout concernant ceux que vous souhaitez voir disparaître. Si vous voulez les voir prendre la mer pour moi, j'espère que vous m'aiderez à convaincre tout ce beau monde. Soyons claires, si des hommes de Bilgewater se battent pour moi, je ne vous doit rien d'autre que de l'or... Ce qui signifie que vous aider à vous débarrasser de vos rivaux est un service que je vous fait de bonne grâce, Dame Fortune."

Son ton reste toujours posé, même s'il est certain qu'elle commence à jouer ses cartes. Si Sarah n'avait pas exposé son besoin d'aide, Sally n'aurait eu aucun levier à utiliser. Après tout, c'est elle qui est venue de son propre chef recruter des pirates, l'ex chasseuse de prime aurait très bien pu la chasser, mais voilà une opportunité d'inverser cette tendance et d'avoir un champ d'action.

Toutefois, vos idées sont pleines de sens, Demacia est hors de ma portée. Ionia... Pas encore. Mais je suis curieuse, en savez vous plus sur cette relique détenue par les barbares nordiques ? Se battre pour de l'or est une chose, pour du pouvoir, s'en est une autre.

Finalement, Sally cèdera, apportant un tabouret face à Sarah, elle s'installera sur le bord de celui-ci, croisant ses jambes. Compressant son fessier de porcelaine sur ce dernier, joignant ses mains sur le genou de sa jambe chevauchant l'autre. Donnant une claire vue sur ses mains ornées de gants fins et complets, dont les ongles sont couvert de griffes dorées, acérées et visiblement parfaitement capables d'égorger ou d'ôter la vue à une personne sans le moindre effort. Adressant un léger sourire à son interlocutrice une fois assise, montrant d'ailleurs par ce geste que son intérêt est définitivement ancré dans la conversation, et n'est plus retenue par le simple caprice de ne pas s'installer la ou un ivrogne l'a été quelques minutes avant elle.
Sarah Fortune
Sarah Fortune
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 28
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 8 700
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 124
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Dim 10 Mai - 18:34

« C'est un marché gagnant gagnant : parmi ses individus, il y a des gens réellement talentueux qui ont combattu pour Gangplank sur l'ensemble des mers de Runeterra. Ils feront leur part avec efficacité tant que vous les employer dans leur domaine de compétence, cela je peux vous l'assurez. Je peut comprendre que le concept de partage vous déstabilise, mais Bilgewater est une terre de promesse pour les naufragés du monde entier : ici, tant que les règles du pavillon noir sont respecter, personne ne posera de question sur d'où vous venez, cela n'a aucune importance. »

Sarah doutait fortement que son invitée surprise ne comprennent un jour cette notion : les Noxiens vivaient dans le patriotisme exacerbé et était fier de servir une cause plus grande que leur existence, alors qu'à Bilgewater, les individus recherchaient justement a fuir ses liens afin de pouvoir mener une vie dangereuse certes, mais avec une certaine dose de liberté. Une ironie lorsqu'on réalisait que seul une poigne de fer pouvait empêcher l'autodestruction de ce coin de Runeterra, mais qui fonctionnait a sa façon. Elle n'avait pas manquer la grimace de Sally face a son décolleté, mais cela l'avait quelque peu surprise, bien qu'elle n'en avait rien montrer : elle ne s'attendait pas a voir des signes de jalousie, semblant même dissimuler un certains désirs… Cette femme traînait une certaine réputation derrière elle, que Fortune ne connaissait certes pas, mais qu'elle pouvait comprendre rien qu'en l'observant, mais visiblement, le sexe d'un individu ne semblait pas entrer en ligne de compte dans ses goûts. C'était plutôt un avantage pour elle, car cela signifiait qu'elle pouvait aussi jouer de ses charmes afin de pouvoir lui faire de l'effet et l'inciter a accepter plus facilement ses conditions.

Preuve que Sally ne réfléchissait définitivement pas comme un pirate, mais une femme d'église, de la démonstration précédente de la Capitaine, elle ne retenu que la promesse des artefacts de Freljord. Elle aurait pourtant du mal a mobiliser pour tenter de s'emparer de l'une de ses reliques vu le peu de butin que peuvent espérer les pirates en dehors de ses dernières. Cela signifiait également qu'elle ne connaissait que peu les coutumes et tradition des terres de glace éternelle. En soit, cela ne dérangeait pas la pirate de lui expliquer, mais si elle avait vraiment de l'ambition, elle aurait des lacunes a combler. Si elle choisissait d'abandonner les juteuses routes de Piltover et Shurima, c'était également a l'avantage de Bilgewater : cela signifiait plus de butin pour eux seuls, et donc plus de richesse. Toutefois, la dirigeante de la ville pirate remarqua qu'elle venait tout de même de gagner un point en la voyant finalement prendre place sur le tabouret : même si elle n'avait pas encore toucher au verre de rhum, cela signifiait tout de même que ses dispositions s'améliorer, ou que l'exposé de la pirate avait suffisamment attirer son intérêt. Cette dernière fit donc de même, retirant son chapeau afin de le poser a côté de la carte puis prenant place avant de reprendre ses explications.


« Ses reliques, elles sont plusieurs. D'après leurs légendes, chaque tribu de Freljord est dirigé par une Sublimée, une guerrière féroce doté d'un pouvoir héréditaire leur permettant de manier des armes fabriquée avec de la Glace Pure, une glace si froide qu'il est impossible de la faire fondre. Les gens de Freljord sont plutôt apprécié ici, alors personne n'a jamais tenter de s'approprier une de ses armes pour lui-même, mais les maniaques de Piltover sont convaincu que la légende n'est que fadaise et qu'ils peuvent tirer quelque chose de ses reliques, alors ils financent régulièrement des équipages pour s'en emparer. Personnellement, j'ai aucun avis sur la question, mais si vous voulez tenter votre chance, c'est le moment ou jamais : la Griffe Hivernale a subit des pertes a cause de Sylas et se trouve déstabiliser, j'imagine que frapper l'une de ses tribus dans un raid rapide et puissant doit être envisageable. »

Au contraire de Sally, elle aurait mis les voiles vers Piltover avant tout : obtenir de l'équipement Hextech ainsi que de l'or était indispensable a un effort de guerre dans le plus pur style de Bilgewater. Mais les Noxiens avaient leur propre tradition et une négociation amenait également a faire des concessions : du reste, elle fournissait un service, elle n'était pas ici non plus pour lui mâcher le travail : elle ferait bien ce qu'elle voulait a la fin, c'était sa guerre, pas celle de Sarah Fortune. Son regard se posa sur les mains gantés avec les griffes acérées, elles avaient sans doute déjà égorger bien des hommes croyant la tenir sous leurs pouvoirs, cette femme était a n'en pas douter dangereuse, plus qu'on ne pouvait le croire avec son accoutrement en l'observant simplement de loin. Il lui sembla tant de lui rappeler qu'elle l'avait inviter a boire, et elle-même avait envie de boire une gorgée de Rhum, alors elle leva son verre et repris la parole afin de pouvoir inviter les autres a suivre son exemple.

« Allonrs, trinquons tous ensemble, une négociation a Bilgewater ne saurait se faire sans boire au moins un verre de Rhum, c'est dans la tradition. Inviter donc vos hommes a en profiter également et savourer l'alcool des marins ! »
Sally Whitemane
Sally Whitemane
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 25
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 4 000
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 199
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Lun 11 Mai - 18:56

La prêtresse se devra alors d'accompagner son hôte, saisissant d'un toucher léger l'un des verres, faisant brièvement signe à ses hommes d'en faire autant. Ces derniers auront un léger moment d'hésitation. Mais il l'imiteront, restant cependant légèrement en retrait. Après tout, elle peut bien supporter un verre, ce n'est pas comme si elle allait perdre tout ses moyens. Elle lèvera brièvement son verre alors, esquissant un léger sourire à la pirate qui semble prendre cela avec enthousiasme.

"A notre négociation, je pense que nous arrivons sur un terrain d'entente. Nous avons encore le temps de discuter des détails. Vous ne m'en tiendrez pas rigueur de ne me limiter qu'à un seul verre, je préfère être en pleine possession de mes moyens lorsque j'irais à la rencontre des autres capitaines."

Elle soupire légèrement sur ces mots, "Surtout si ils tiennent aussi à me faire boire cet alcool" se dit-elle intérieurement alors qu'elle porte ses lèvres aux abords du verre pour en boire une gorgée. Si le rhum n'avait pas un si mauvais goût aux premier abords, l'alcool lui lacère la bouche et lui arrache une moue qu'elle a du mal a dissimuler, avalant aussitôt, pour se rendre compte que ça inflige la même brûlure à sa gorge. Observant brièvement les diverses personnes face à elle, gardant son verre en main en récupérant son attitude habituelle. Faisant tinter légèrement le verre du bout de ses doigts avant de reprendre.

"Il n'est cependant pas exclu de mener plusieurs attaques, si nos forces sont motivées et que nos pertes sont acceptables au fil du temps. Je pense qu'il n'est pas possible de tout prévoir à l'avance. Inutile de précipiter les choses. De toutes façons, vos hommes auront de l'or, bien assez pour satisfaire leur envies. Si les prises faites aux mains des barbares ne suffisent pas, je peux bien entendu réfléchir a une compensation."

Il est difficile pour Sarah a ce moment de savoir quelles sont les ressources exactes que Sally. Évidemment, elle n'est pas sans le sou. Mais il n'est à exclure que cette dernière possède peut-être une influence en Noxus, des nobles sont peut-être prêts à l'aider à financer ses expéditions, de plus, elle ne semble pas encombrée de solde distribué à ses propres hommes. C'est évident, ces chevaliers sont auprès d'elle par foi et conviction, sinon, ils auraient choisi l'armée régulière de Noxus. Mais en y regardant de plus près, depuis le début de tout ceci, Sarah n'aura jamais pu surprendre un regard déplacé de leur part. Ils semblent suivre Sally sans s'intéresser à elle, ou alors, cela reste une chose faite bien à l'abri des regards. Mais rien ne laisse transparaître la moindre attirance venant d'eux, même le décolleté scandaleux de Miss Fortune n'a pas été à la source d'un regard de leur part. Peut-être ne sont-ils pas intéressés par les femmes, mais cela semble peu probable.

"Et vous même alors, tentée par l'appel du danger ? Ou allez vous attendre votre part ici ?"

Termine-t'elle en semblant pour la première fois de la discussion s'intéresser à Sarah plutôt qu'à ce que son influence peut offrir.
Sarah Fortune
Sarah Fortune
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 28
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 8 700
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 124
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Mar 19 Mai - 20:41

Contrairement aux pirates, il était visible que Sally n'était pas le genre de personne a tenir l'alcool, incapable de retenir une grimace face au caractère plutôt féroce du rhum local, là ou Sarah et ses compagnons avaient descendu leur verre cul sec, sans même prendre le temps de faire une pause. Plusieurs pirates remarquèrent bien le malaise de la « Sainte » et éclatèrent de rire, mais Fortune elle resta de marbre, posant son regard sur les gardes du corps qui eux dissimulaient parfaitement la moindre émotion. C'était sans doute plus simple avec des armures aussi lourdes, mais il restait qu'il ne semblait même pas faire attention aux charmes de leur patronne ou même au sien, ce qui était aussi insultant que reposant, car avoir des hommes et même quelques femmes vous observant avec un désir lubrique non dissimulé pouvait être flatteur, mais aussi parfois très fatiguant. De ce fait, même si cela pouvait dissimuler quelque chose et les rendre plus dangereux, Sarah se contenterait volontiers de leur comportement professionnel, même si elle en vint a se demander s'ils n'étaient pas simplement des « chiens sur demande » satisfaisant les demandes de leur maîtresse. Sally dissimulait peut-être derrière sa tenue provocante des tendances insoupçonnable pour tout individu ayant trop de morale pour les imaginer pleinement.

Toutefois, son absence de tolérance a l'alcool n'était pas vraiment un avantage pour elle dans un environnement ou il fallait savoir soulever le coude et profiter de ce que l'on vous offre. Oui, cela réduit l'espérance de vie, mais il y a tellement de façon de mourir a Bilgewater qu'il paraît improbable pour n'importe qui de finir son existence de façon paisible dans son lit. Mais en revanche, Sarah pouvait peut-être en profiter pour obtenir plus de choses de sa part, elle sera sans doute plus encline a accepter des parts plus grande de butin pour elle avec un verre dans le nez par exemple. Elle risquait également d'avoir des problèmes avec les autres capitaines, qui allait sans doute lui faire des demandes disons… Originale, mais cela, ce n'était pas le problème de la nouvelle patronne de la ville, elle devrait se débrouiller avec ce genre de désagrément. Si les colosses derrière elle était assez efficace dans leur rôle, ils devraient être capable de la protéger de ce genre de conséquence fâcheuse. Elle pris toutefois la parole pour lui donner un petit conseil concernant l'alcool, une façon d'être aimable, même si elle n'était pas certaine que cela change quoi que ce soit au final au vu de l'ampleur du problème.


« Le Rhum est un alcool fort, il est préférable de le boire d'un seul coup, sans trembler. C'est douloureux, mais c'est comme cela qu'on améliore sa résistance ! Mais vous avez raison, partir en raid, c'est comme partir a la pèche : l'on va sur une zone ou l'on sait que l'on trouvera un moment ou un autre un gros poisson, sans savoir exactement quand et lequel. Il faut se fier au l'instinct et au flair des pirates, deux ressources dont l'on ne manque guère a Bilgewater ceci dit. »

Elle marqua une pause, satisfaite de sa répartie. La comparaison lui semblait bonne, et elle imaginait que tout de même, il devait y avoir des pécheurs a Noxus et qu'elle devait savoir un minimum comment cela fonctionnait. Elle se demanda soudain si elle avait le mal de mer… Elle ferait une bien piètre cheffe sur un navire dans ce cas, déjà qu'elle n'avait pas vraiment l'attirail pour cela, ni l'armement. Elle devrait sans doute lui conseiller d'acheter une arme a feu, mais était-ce réellement son problème ? Du reste, si elle en voulait réellement une, cela ne serait pas très difficile : il y avait de nombreux armuriers a Bilgewater, et l'on trouvait également des armes de contrebande issue de Piltover. Une fois encore, la prophétesse lui demanda si elle viendrait participer a ses raids en personne, tenait-elle tant que cela a sa présence ? D'une certaine façon, c'était logique, obtenir le soutien d'une personnalité bien en vue de Runeterra lui permettrait de gagner du prestige a la cour Noxienne, mais Fortune ne tenait pas a être plongée trop profondément dans les conflits et rivalité Noxienne, la seule chose qui l'intéressait était le profit qu'elle pouvait tirer des désirs de conquête de Noxus. Elle repris donc la parole afin de réaffirmer sa position.

« Comme je vous l'ai déjà dit, je ne me déplacerais que si nous avons en vue une cible particulièrement juteuse qui promet d'être difficile d'accès. Pour un Capitaine, son navire est son plus grand joyaux et le Syren est le symbole de mon autorité : je me dois donc de choisir avec précaution ses interventions. Ceci étant dit, je pense que nous pourrions poursuivre cette discussion directement chez moi : je vous rédigerez quelques papiers pour faciliter votre rencontre avec les Capitaines et vous fournirez une liste de nom et d'adresse, ainsi nous pourrons coucher notre contrat par écrit. »
Sally Whitemane
Sally Whitemane
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 25
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 4 000
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 199
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Ven 22 Mai - 6:12

Il était évident qu'une femme comme elle n'était pas habituée aux alcools de cet acabit. Voir les hommes de son hôte se moquer aussi ouvertement d'elle semble l'atteindre profondément. Leur offrant un regard glacial. Agacée de se voir humiliée sur un terrain qu'il était évident qu'elle ne maîtrisait pas. Elle voyait cela comme rire d'un nourrisson chutant après ses premiers pas. Elle ne semblait avoir cure de savoir si les hommes de Sarah seraient intimidés ou non par son regard, elle se disait même qu'il y avait peu de chances à cela, mais elle ne s'en était pourtant pas privée. Reposant son regard sur la rousse qui avait eu le respect de ne pas la railler. Cela n'était pas assez pour gagner son affection, mais au moins, elle savait se tenir.

En retrait, les soldats de la prêtresse semblaient bien plus à l'aise avec leur rhum, en vérité, il fallait pas beaucoup plus de temps pour qu'ils n'en aient fini que pour les pirates. Retournant à leur impassibilité, même si leur regards se portaient à présent sur les brigands qui avaient raillé quelque seconde plus tôt leur patronne. Ne laissant pas transparaître le moindre avis, ni avant, ni après le conseil de la pirate. Conseil que Sally aurait tôt fait d'enregistrer, vidant son verre aussi sec tout en rassemblant tâchant de ne pas laisser transparaître son inconfort. Elle savait qu'elle était entrée sur le terrain de jeu de l'ex chasseuse de prime maintenant. Elle avait cédé et c'était une concession qu'elle allait devoir faire passer pour telle, et non pas une preuve de faiblesse. Mais au moins, elle savait qu'elle devra rester de marbre face aux capitaines qu'elle va rencontrer. Gardant au fond d'elle la raison de sa venue. Sarah pouvait la saouler et lui arracher des marchés plus avantageux pour elle, mais elle n'en déviera pas.

"Si vous avez aussi un conseil pour éviter ce rituel à l'avenir, je suis tout ouïe... Je n'aime pas spécialement perdre mes moyens." Lance-t'elle sur un ton plein de sarcasme, sachant vraisemblablement qu'elle n'aura pas de vraie réponse.

Elle comprendra cependant parfaitement la réponse en métaphore, elle n'était pas totalement ignare et savait exactement comment se déroulait la vie paysanne, et la pêche ne faisait pas exception, ou en tout cas, elle en connaissait les grandes lignes. Mais c'est une évidence, elle ne l'avait elle même jamais pratiquée. Hors mis l'entretient régulier des quelques bassins dans les jardins et les cloitres de son foyer, son contact avec les poissons s'arrêtait ici. Toutefois, la mer s'avérait être une épreuve pour elle. Sensible à un mal de mer assez inconstant, pouvant passer plusieurs jours en pleine forme et subir sans crier gare l'affliction des marins d'eau douce. Mais si une chose était certaine, c'est que Sally ne manquait pas de ressources et savait masquer ses maux lorsqu'elle les comprenait. Au prix de certaines isolations, mais pour une femme d'église, il n'était pas difficile de faire passer le besoin de s'éclipser pour une nécessité d'introspection religieuse.

"Certes, il n'y a que les gros poissons qui vous intéressent. Je l'ai bien saisis, nous verrons si nous parvenons à en trouver un. Après tout, au final, j'ai la sensation que nos intérêts ne divergent pas tant que cela sur ce point. Vous souhaitez une cible digne de vous déplacer, il en va de même pour moi. Mais je suis bien d'accord pour en discuter chez vous, apportons plus de concret a nos échanges."


Elle se lèvera tranquillement suite à ses mots, récupérant son sceptre en époussetant l'arrière de sa tunique, faisant brièvement virevolter les tissus ornementaux qui recouvrent pauvrement ses jambes. Faisant un étalage presque indécent de ses cuisses fermes, prises au piège de l'étreinte de ses cuissardes. Avant de reporter son regard sur la pirate, attendant son guide.
Sarah Fortune
Sarah Fortune
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 28
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 8 700
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 124
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Mar 26 Mai - 18:45

Sarah accueillit la demande avec un haussement d'épaule, elle n'avait aucune astuce a lui fournir pour esquiver ce genre de problème. A Bilgewater, boire le rhum, c'était une seconde nature, renoncer a cela, c'était comme demander a quelqu'un d'origine de Piltover de ne pas traiter les individus des autres régions comme de vulgaire bouseux incapable de comprendre la façon dont le monde tourne, c'était tout simplement inconcevable. Les regards noirs qu'elle avait lancer aux autres Pirates n'avaient nullement intimider ses derniers, mais Fortune avait fini par leur glisser un regard plein de menace pour qu'ils cessent de se comporter comme des individus grossier, ou du moins moins grossier qu'à l'heure actuelle… L'on ne vexait pas un individu capable d'offrir des marchés juteux trop longtemps, encore moins une noxienne qui disposait sans doute d'un bras assez long pour lui attirer quelques problèmes si elle la mettait trop en colère : chasser les derniers soutiens de Gangplank et s'assurer le contrôle total de la ville était une tâche assez complexe en soit pour ajouter une nation aussi belliqueuse que Noxus sur la liste de ses ennemis, encore plus alors que Demacia, son prédateur naturel, se trouvait paralyser par un conflit idéologique et une poussée révolutionnaire.

Sally fit toutefois preuve de plus de courage qu'on ne pourrait le croire en appliquant le conseil de la pirate et en buvant le reste du verre d'un trait. Ce n'était pas agréable pour quelqu'un qui n'en avait pas l'habitude, mais au moins, cela allait plus vite et elle avait passer cet instant délicat. Sans surprise en revanche, elle accueillit avec un certain enthousiasme la proposition de la propriétaire des lieux de se rendre jusqu'à chez elle afin de finaliser l'accord. Elle se leva immédiatement, faisant preuve d'une certaine grâce sans doute calculer afin de mieux montrer ses cuisses, dont elle était sans doute fière. Fortune fit de même, s'emparant de son chapeau afin de le replacer sur sa tête, adoptant une posture plus droite qui était plus adaptée a un chef d'état, mettait en valeur sa poitrine sans pour autant en faire trop, sa redingote ne lui permettait pas de faire preuve de beaucoup de fantaisie vers les hanches comme elle était pourtant capable de le faire, mais rehaussait une allure plus noble qu'on ne pouvait le soupçonner en connaissant son histoire, après tout, elle n'était que la fille d'un couple de fabriquant d'arme, pas d'une famille de haute noblesse de la cité.

La jeune femme prit la tête de la petite troupe, toujours encadré par ses pirates, et sorti rapidement du bar afin de se diriger vers les beaux quartiers. Après quelques minutes de traversée, l'ambiance changea radicalement, l'odeur oppressante et le sang séché des Quais Abattoir laissant la place a des villas et manoir luxueux indiquant bien le statut social de ceux peuplant ce quartier, en grande majorité les dirigeants des entreprises qui faisaient trimer les citoyens de la ville sur les quais précédents. Sally serait sans doute assez intelligente pour s'en rendre compte, mais elle allait sans doute aussi comprendre que le passage dans le bar était un test, car après tout, Sarah aurait très bien put l'inviter directement chez elle pour lui offrir un cadre de négociation plus agréable. Elle avait volontairement choisit un endroit plus hostile pour son invitée surprise afin de savoir de quel métal elle était forgée, et s'il y avait bien quelques faiblesses, elle semblait digne qu'on s'intéresse a elle et une source potentielle de butin et de prestige, deux ressources essentielles si Miss Fortune comptait réellement tenir Bilgewater longtemps et en faire un endroit moins hostile pour les petites gens qui subissaient les durs lois du pavillon noir comme celle peut-être encore plus cruel du capitalisme sans entrave.

La maison était elle-même garder par d'autre pirate, mais lorsqu'elle se trouva devant le portail, elle signala clairement qu'elle ne voulait plus de garde du corps : les siens comme ceux de Sally devraient attendre a l'entrée que les négociations soient terminer. Sarah guida ensuite la religieuse dans sa demeure, lui laissant découvrir des meubles de collections, des tableaux de maître issue des quatre coins de Runeterra ainsi que plusieurs domestiques qui avaient trouver en Miss Fortune une nouvelle propriétaire bien plus souple que le précédent et qui en plus avait maintenu les salaires sans même rechercher a discuter ses derniers. Elle mena la religieuse jusqu'à son bureau de travail, invita cette dernière a prendre place sur l'un des sièges, puis s'installa sur le bureau, posant de nouveau son chapeau avant de prendre un parchemin et une plume pour commencer a rédiger la lettre de recommandation. Son écriture était rapide et assurée, tout en restant des plus agréables et élégante, la preuve qu'elle soignait les apparences dans tous les domaines.


« Je vais vous faire vos lettres de recommandation et vous indiquer une liste de nom avec les quartiers que vous devrez rejoindre pour aller a la rencontre des capitaines. Bilgewater est une ville vaste ou les forbans se disputent chaque parcelle de territoire. Un conseil : allez y de jour, la nuit, les rixes pour tenter de s'emparer du territoire d'un voisin sont plus fréquente et croyez moi, vous n'avez pas envie d'être pris dans un tir croisé entre deux bandes rivales. J'essaye de faire taire les armes du mieux que je le peut, mais les périodes de transition du pouvoir entraîne toujours un peu d'instabilité, alors je me dérange pour faire parler la poudre. »
Sally Whitemane
Sally Whitemane
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? Iscnfipw: 25
Un appel aux armes à Bilgewater ? Quaicbhj: 4 000
Un appel aux armes à Bilgewater ? 5mmt1wwq: 199
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Lun 1 Juin - 20:17

Sally suivra donc son hôte une nouvelle fois au travers de la ville, satisfaite de quitter l'ambiance douteux de ce bar, tout autant que les quartiers puants qu'elle a pu travers avant pour satisfaire les petits tests de la pirate. Se rendant compte au passage pleinement de la teneur de ces derniers, ne pouvant s'empêcher de se sentir roulée, mais se questionnant tout de même sur la conclusion que Sarah a pu s'en faire. A-t'elle été à la hauteur ? S'est-elle ridiculisée avec ce verre de rhum ? Ses pas sont rythmés par ses pensées, Sally avait beau être imbue d'elle même, son image auprès de gens qui l'entourent lui importaient suffisamment pour la faire réfléchir. Sa réflexion interne s'estompera au profit cependant de l'environnement nouveau qui s'offre à ses yeux. Les quartiers de luxe de Bilgewater sont très différent de ce qu'ils sont à Noxus, d'autant que la noblesse ne s'offre pas le même luxe que la bourgeoisie ou les militaires influents. Mais en y portant un oeil plus attentif, les choses ne se déroulaient pas si différemment. Ceux qui réussissaient le moins servaient ceux qui étaient assis sur l'or, le pouvoir ou l'influence. Une justice qu'elle savait reconnaître, même si elle ignorait comment ces riches se fabriquaient dans cette société. Noxus avait changé, ces dernière années étaient marquées par la montée de la méritocratie au dépends du droit du sang au sein de son propre peuple, et elle ne pouvait qu'imaginer qu'il en était de même ici, le sang ne signifie rien pour ces pirates et des escrocs... Sarah elle même n'était sûrement pas de haute lignée, pourtant, en approchant de son domaine, il semblerait être tout autre en apparence.

Elle observait en silence ce que le manoir avait à montrer. Faisant signe à ses chevaliers de rester là où il leur avait été demandé de rester. Suivant la dame Fortune dans les couloirs de son luxueux foyer. Même si elle se sentait bien plus à l'aise dans un pareil lieu, cet endroit était un reflet de l'opulence éhontée que les pirates ont la réputation de tenir. Chaque tableau, chaque vase, tout ceci n'était que trésor inutile à ses yeux. Elle n'était pas insensible à l'art, mais la signification valait bien plus que la simple volonté d'étaler une richesse, ironie de sa propre situation de luxe qui lui a été inculqué comme mérité envers et contre tout. La noblesse était pour la vestale bien plus qu'un concept de sang, dans son cas, la divinité même se son ancêtre faisait d'elle une personne à qui rien ne devait être refusé, ce n'était même plus une question de morale ou sens d'éthique, ce n'était que ce que son histoire lui avait apprit.

Suivant la rousse jusque dans son bureau, elle s'installera tranquillement, gardant encore une fois le silence. Observant toujours l'environnement de son hôte avec intérêt, avant de reporter son attention sur elle... Écrivant elle-même ses propres lettres, même si elle se satisfaisait très bien d'un papier écrit de la main propre de son hôte, elle trouvait curieux qu'elle ne dispose pas d'un scribe pour s'occuper de cela pour elle.

"Bien, j'imagine que j'attendrais l'aube avant de me charger de cette tâche. Même si en temps normal, je n'éprouverais aucun problème à m'approcher du danger. Si nous étions alliés, pacifier votre ville aurait pu être une noble tâche. Mais chaque choses en son temps."

Elle attendra que l'une des lettres soit finies pour y jeter un œil, lisant silencieusement pendant que Sarah écrivait les autres de sa plume gracieuse et leste, semblant impressionnée par la qualité de son écriture. Ne pouvant s'empêcher de reprendre.

"Et bien... Si je ne vous avais pas sous les yeux, je prendrais cette lettre écrite des mains d'une femme de lettre d'expérience. Où avez vous trouvé le temps de soigner autant cette compétence entre vos entreprises et vos voyages ?" Souffle-t'elle d'un ton curieux, pouvant involontairement faire passer cette question pour de la condescendante, même si malgré tout, cela semble être d'une volonté de complimenter la plume de son hôte.
Contenu sponsorisé
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ?

Un appel aux armes à Bilgewater ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Runeterra :: Baie de Bilgewater :: Quais-abattoirs-
Sauter vers: