Le Deal du moment : -61%
SEB Yaourtière multifonction : ...
Voir le deal
39.49 €

Partagez

Un appel aux armes à Bilgewater ?

Aller à la page : Précédent  1, 2
Sarah Fortune
Sarah Fortune
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 Iscnfipw: 28
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 Quaicbhj: 8 700
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 5mmt1wwq: 124
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Lun 22 Juin - 15:34

Il y avait plusieurs explications sur le fait que Sarah écrivait elle-même ses lettres. Son origine bien sûr, elle était la fille d'une armurière réputée certes, mais qui n'avait rien de noble et dont la boutique n'était pas luxueuse, très loin de là. Mais c'était aussi sa vie qui avait dicter cette nécessité. Elle restait avant tout une chasseresse de prime et un Capitaine de navire, dans le milieu de la marine, comme dans le milieu militaire, l'on accordait une importance toute particulière au fait qu'une missive soit écrite par la personne qui l'envoie et non pas un quelconque serviteurs, sous traiter l'exécution d'une lettre était perçu comme une manière de s'affirmer supérieur tout en insultant le destinataire. Il fallait ajouter que contrairement a ce que l'on pourrait croire, les pirates n'étaient pas des individu dénuée d'éducation : certes, ils étaient grossiers, ne comprenait rien a l'étiquette et rejetait même violemment cette notion, mais ils savaient quand même lire et écrire, rien que pour tenir le registre de leurs richesses et s'assurer que leurs matelots ne leur dérobe pas une partie de leurs butins en douce. Et tous savaient reconnaître l'écriture des autres capitaines, raison pour laquelle il était important que les lettres soient écrite de la main même de ses derniers.

Sally se montra raisonnable, reportant sa visite des capitaines a l'aube. Il y avait une différence entre le courage et la stupidité et partir tenter de négocier alors que des bandes rivales s’entre-tuent dans les rues n'avait rien de raisonnable, cela, Sarah Fortune en avait parfaitement conscience et visiblement, son invitée également. En revanche, elle fronça les sourcils lorsqu'elle évoqua la possibilité d'une alliance pour nettoyer les rues. Certes, elle se servait d'elle pour purger certains de ses opposants, mais il s'agissait d'une manœuvre, plus ou moins subtile, qui était acceptable pour les pirates. S'appuyer sur des étranger pour asseoir son pouvoir en revanche ne le serait jamais : cela engendrerait un pouvoir perçu comme dépendant et faible alors que Bilgewater s'était construite sur l'idée d'une indépendance absolue. Toutefois, Sarah répondit sans lever son nez de ses rédactions, elle pouvait faire deux choses a la fois sans trop de problème, elle avait du apprendre a le faire pour ne pas se faire surprendre par ceux qui s'étaient mis en tête de l'assassiner lors de sa longue route vers la vengeance, et elle savait très bien a quel point ils furent nombreux…


« Je peut m'associer avec vous pour des raids, vous louez des services de mercenaire en quelque sorte. Mais si je m'engageais dans une alliance avec vous dans l'objectif de pacifier les rues, tout le monde me trancherait la gorge dans la seconde. Bilgewater s'est construite sur son indépendance et son leader se doit d'être capable de s'imposer sans faire appel a une puissance étrangère. Ce qui ne signifie pas que vous ne pourrez pas m'être utile de façon détournée, mais pas aussi directe je le crains. Hors de question que l'on m'accuse d'être plus faible que Gangplank ! »

Une certaine pointe de colère s'était glissée dans sa voix. Si la vengeance ne lui avait pas apporter la paix qu'elle espérait, évoquer Gangplank restait une source de haine qui resterait dans son cœur jusqu'à la fin de ses jours. Fortune ne se faisait aucune illusion, elle ne finirait pas son existence dans un lit entourée d'une famille, mais sur le pont d'un navire, coulée par une salve de boulet si elle avait de la chance, égorgée par une trahison ou empalée dans un duel a mort dans le pire des cas, mais elle ne craignait pas la mort. En revanche, que l'on ose affirmer qu'elle était plus faible que Gangplank, cela, c'était hors de question. C'était aussi pour cela qu'elle appréciait tant faire exploser ses oranges, symbole de son pouvoir… Mais Whitemane posa une question sur son écriture. Elle pouvait dissimuler une pointe de moquerie, mais elle choisit de l'ignorer, puisqu'il y avait quand même un compliment et qu'elle restait une étrangère qui n'était pas au fait des mœurs de Bilgewater. Elle fit donc une réponse factuelle, retrouvant une voix plus calme et plus sensuelle collant davantage a son image.

« Si vous voulez faire transmettre un ordre, il est préférable de l'écrire pour s'assurer qu'il ne sera pas déformé, c'est essentiel sur un navire. Les capitaines de Bilgewater sont peut-être des forbans et des flibustiers, mais il reste qu'ils accordent un certain crédit a une écriture claire et élégante. Comme vous pouvez le voir, je ne fait pas exception. »

Elle marqua une pause, puis repris sur un tout autre sujet.

« Si vous ne souhaitez pas retourner sur votre navire pour la nuit, j'ai bien assez de chambre dans cette demeure pour vous en offrir une pour la nuit. Je demanderais aux domestiques de préparer le repas pour deux dans ce cas, si cela vous convient évidemment. Je ne vous conseille pas l’hôtel en tout cas, dans votre accoutrement, c'est un appel aux mauvaises rencontres, déjà que les malfrats du coin ne sont pas forcément très exigeant sur les charmes d'une femme, alors... »
Sally Whitemane
Sally Whitemane
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 Iscnfipw: 25
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 Quaicbhj: 4 000
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 5mmt1wwq: 199
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Mer 22 Juil - 19:09

Sally écoutait Sarah d'un air neutre, semblant intéressée par les réponses qu'elle pouvait offrir a sa question qui semblait anodine, pas autant que sa proposition d'une aide plus concrète. Évidemment, la vestale ne proposait pas cela de manière innocente et purement altruiste, non... Une opportunité de faire preuve d'autorité, surtout aussi loin de chez sois est un très bon moyen de détourner des masses de leur croyances quotidiennes vers de nouvelles foi. Lorsque l'on améliore la vie de quelqu'un, on a de meilleures chances de le rendre réceptif a ses idées. Mais Sarah prit la décision d'opposer un mur a cette proposition, et ce avec une légère colère que Sally ne manqua pas de remarquer. Si il était flagrant que le sujet de Gangplank était une corde sensible pour la belle rousse, elle ne s'attendait visiblement pas que cela était à ce point. Elle fut donc quelque peu surprise lorsque cette réponse fut donnée.

Elle ne répondit pas réellement sur ce point cependant, décidant de laisser cette corde cesser de vibrer pour récupérer le calme de la pirate au sein du dialogue. Si le sujet était trivial et sans importance, la réponse ne l'était pas forcément, Sally avait espéré obtenir quelques détails sur la vie de la pirate, un anecdote... Mais rien n'en ressorti, hors mis une leçon sur la façon de gérer des subordonnés qui ne résonna pas comme étrangère a la vestale. Savoir bien se faire comprendre de ses hommes était aussi un problème qu'elle devait gérer au quotidien, ainsi, même si compréhensive, elle restait sur sa faim sur cette réponse.

Finalement, l'offre de cette nuit passée a terre semblait être du pain béni pour la vestale qui se faisait déjà une joie intérieure de ne pas avoir à passer cette nuit dans son navire. Même si sa cabine était aménagée à l'image de la personne qu'elle était, elle détestait tout de même le léger mouvement continuel du navire pendant qu'elle essayait de trouver le sommeil, et la nourriture à bord du bateau n'était pas la meilleure qu'elle pouvait avoir. Espérant d'ailleurs trouver mieux ici. Au fond, peut-être même que cela pouvait être agréable, si Sarah ne se refusait rien, elle ne laissera pas une invitée aussi importante qu'elle se voulait l'être repartir avec une mauvaise image de son hospitalité. Surtout si la pirate souhaitait tisser un lien durable.

"Je dois avouer que dormir sur la terre ferme me sied bien plus que dans la cabine d'un navire, même à quais." Avouera-t'elle lorsque Sarah lui offrira cette nuit dans son manoir, ce qui semblait plaire à son invitée. Fatalement, la remarque sur sa tenue et les réactions que cela susciterait sur sur les malfrat de la ville lui arrachera un sourire amusé, peut-être flatté. "Je m'inquiète plus pour la qualité du lit que j'aurais a cet hôtel que les éventuelles mauvaises rencontres que je pourrais y faire. Je ne suis pas si facile à soumettre, vous savez, Dame Fortune." D'un mouvement léger des épaules, elle chercha à poser son regard dans celui de son interlocutrice. "Je suis sûre que vous l'êtes autant que moi, c'est peut-être ce qui rends ces négociations intéressantes d'ailleurs." Lancera-t'elle avec une pointe de provocation. Laissant Sarah comprendre cette phrase comme bon lui semblait, Sally n'offrant aucune précision supplémentaire, seulement un léger sourire de ses lèvres pourpres, déposant la lettre qu'elle tenait sur la bureau, s'en désintéressant momentanément.
Sarah Fortune
Sarah Fortune
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 Iscnfipw: 28
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 Quaicbhj: 8 700
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 5mmt1wwq: 124
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Jeu 30 Juil - 16:31

« Ils viennent généralement pour une paire d'argument convaincant… Avant de se rendre compte que j'en ai une autre encore plus persuasive pour les repousser. »

Elle lui accorda un sourire entendu avant de déposer ses deux pistolets sur son bureau, des chefs d’œuvre de l'armement de Bilgewater fabriqué par sa mère qu'elle entretenait avec soin, la dernière trace qu'elle conservait la reliant a son passé, une époque heureuse ou elle vivait bien loin des considérations qui l'animait aujourd'hui. Sally conservait-elle au fond d'elle-même les souvenirs d'une époque plus heureuse ? En avait-elle connu une au sein d'une société aussi violente que celle de Noxus ? Mais elle n'était peut-être pas comme elle non plus, Sarah savait que tout le monde ne luttait pas pour essayer de rendre ce monde meilleur pour les masses. Quoi qu'il en soit, le sourire flattée de la religieuse ne lui avait pas échappée, elle aimait plaire et séduire, c'était un fait. La question était de savoir jusqu'où elle poussait ce jeu. Souvent, les icônes religieuses associait la valeur féminine a la pureté, ce qui n'était ni plus ni moins qu'une forme de sexisme, mais au vu de ses manières et de son accoutrement, la pirate était convaincue que Sally n'était pas vraiment du genre a refuser les plaisirs de la chair. Restait a savoir comment elle s'y prenait… Mais c'était peut-être encore prématuré pour poser ce genre de question.

« Très bien, je vais faire appeler les domestiques pour vous faire préparer une chambre et s'assurer que le dîner sera prêt pour deux. Vous imaginez bien que dans le ville portuaire, l'on a facilement accès aux meilleurs mets, vous avez des préférences pour le repas ? Vin ou nourriture, il n'y a rien que je ne puisse vous servir ici. »

Vivre dans une nation de pillard et de marchand avait aussi ses avantages : entre les trésors obtenu des butins des raids et les ressources obtenu grâce au commerce, Bilgewater était une cité riche et prospère et Sarah recevait désormais un revenu fort confortable de ses activités en tant que nouvelle cheffe de la ville, même si elle se doutait bien que les magnats derrière les grandes entreprises ayant fonder cette ville était sans doute encore riche qu'elle. Manque de chance pour eux ceci dit, elle dégainait plus vite pour ceux qui voulaient réellement s'opposer a elle, les autres résistants rarement a ses charmes, autant dire qu'ils ne représentaient pas le plus grand obstacle auquel elle faisait face actuellement. Elle repris l'écriture des recommandations, puisqu'il faudrait tout de même quelques instants pour que le repas soit prêt, mais le domestique entra rapidement pour prendre les instructions. Sarah donna habillement ses consignes pour faire préparer une chambre, puis évoqua rapidement le repas, laissant Sally demander ce qu'elle souhaitait pour se sustenter. Une fois tout cela terminer, elle repris la parole pour nourrir la conversation et faire également preuve de curiosité pour son invitée.

« Dite moi, en quoi consiste exactement votre culte ? Sans vouloir vous offensez, je n'en avais jamais entendu parler jusqu'ici. J'ai rencontrer peu de Noxiens, et j'étais chasseresse de prime, alors généralement, c'était pour une capture ou une exécution. »

La question n'était pas anodine : en savoir plus sur le culte lui permettrait sans doute de mieux comprendre la femme lui faisant face, elle pourrait également se faire une idée de leurs méthodes, car tous les Noxiens n'agissaient pas de la même façon.
Sally Whitemane
Sally Whitemane
Messages : 17

Fiche de personnage
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 Iscnfipw: 25
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 Quaicbhj: 4 000
Un appel aux armes à Bilgewater ? - Page 2 5mmt1wwq: 199
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ? Mer 5 Aoû - 19:14

Sally posa son regard sur les armes finement manufacturées et entretenues de la pirate, sachant parfaitement que l'une de ses armes braquées sur elle pourrait lui ôter la vie plus vite qu'elle ne pouvait se préparer à se défendre d'un tir. Pourtant, elle ne se sentait pas menacée. Au contraire, un franc jeu lui était apaisant, cela ressemblait à sa culture, son peuple. Si la diplomatie était utile, connaître la portée de ses armes et savoir les utiliser au bon moment était pour elle un art bien plus remarquable. Cependant, la Vestale pu comprendre aisément ce que signifiait ces armes pour la Dame Fortune. Un cadeau ? Un héritage ? Peu importe, c'était un lien avec une personne qui lui était cher, et cela se sentait, même pour une personne dénuée d'attaches fortes comme Sally. Ne pouvant s'empêcher de ressentir le manque d'objets pareil en sa possession. Les cadeaux qu'elle recevait de ses fidèles étaient des marquent d'adoration, mais rien qui ne puisse égaler les sentiments d'un ami ou d'une mère. Elle n'avait ni connu la sienne, ni son père, et avait enterré dans ses plus jeunes années l'ambition de les connaître, cela lui avait été interdit, pire encore, elle savait qu'elle les avait probablement vus ou connus, mais eux même auraient été interdits de se présenter à elle comme ses parents. Ces songes ne furent que quelques secondes dans son esprit, lui arrachant un léger soupir avant de reprendre sa stature.

"Je suis certaine que vous maniez ces armes aussi bien que vous en prenez soin, vous avez une réputation reconnue jusqu'en Noxus et au delà. Je n'ai pas été épargnée d'entendre les rumeurs sur la façon dont vos tirs seraient guidés par chance elle-même." Souffle-t'elle avec un ton qui semble vouloir être un compliment sincère.

Finalement, vint le sujet du repas, observant le domestique, faisant savoir qu'elle mangerait la même chose que la maîtresse de maison, ne spécifiant pas d'envies particulières autres que de vouloir découvrir quels vins il pouvait bien être apprécié a Bilgewater. Ne réclamant pas d'origine particulière pour son vin. Mais quoi qu'il en soit, il est clair qu'il serait de mauvais goût de lui servir un nectar Noxien, même l'une des plus grandes cuvées.

Revenant à la rouquine, elle haussera légèrement les sourcils en l'entendant démontrer de l'intérêt pour sa foi, bien-sûr, cette question était une excellente façon d'en savoir plus sur elle et ses convictions. Pourtant, la question ne lui plaisait pas, pas à cause de l'ignorance qui de toutes façons semblait parfaitement logique aux yeux de la Vestale, mais plutôt de la situation qui lui était tout sauf avantageuse pour y mettre les formes qu'elle aurait aimé y apporter. Pourtant, elle offrira une réponse.

"Je ne puis que comprendre parfaitement que vous ne le connaissiez guère, nous ne sommes pas connus au delà des frontières de Noxus, et de celles que nous avons traversées pour guerroyer. Je sers Emiriss, elle était une déesse tribale Noxii, qui est également ma lointaine ancêtre. Je pourrais vous en dire bien plus sur elle, et sur ses intentions ainsi que les miennes mais..." Elle marquera une légère pause, jaugeant un instant son interlocutrice avant de reprendre. "J'ai peur que c'est une parole qui n'a pas à être entendue par n'importe qui... Si une mauvaise oreille venait à apprendre la finalité de nos dessein, cela peut nous nuire énormément. Ceux qui me font confiance savent que je les protège et que je n'aspire qu'à la gloire de Noxus, seul une poignée savent exactement quels procédés je compte solliciter."

La réponse de la Vestale pourra sembler cruellement incomplète, évidement, elle appose le doute sur la pirate, même si cela pouvait sembler offensant, cela lui semble naturel de ne pas tout donner a une personne qui pourrait revendre ce qu'elle a entendu à qui le souhaitais. Pourtant, il est clair qu'elle ne semble que vouloir une preuve de pouvoir accorder sa confiance pour un dialogue plus approfondi. Mais il est certain que la jeune Vestale n'est qu'au début de son chemin, si la pirate accomplie qui se tenait face à elle était parvenue a ses principales ambitions, se venger de Gangplank, prendre les reines de la cité des pirates, Sally elle, n'avais qu'effleuré du bout des doigts la surface d'une idée qui était encore fragile, que n'importe qui de mal avisé envers elle pourrait détruire aisément.
Contenu sponsorisé
Re: Un appel aux armes à Bilgewater ?

Un appel aux armes à Bilgewater ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Runeterra :: Baie de Bilgewater :: Quais-abattoirs-
Sauter vers: