Le Deal du moment :
Figurines Funko Pop : 2 achetées = la ...
Voir le deal

Partagez

Tiamat, l'Aspect du Feu - 100%

Tiamat
Tiamat
Messages : 16

Fiche de personnage
Tiamat, l'Aspect du Feu - 100% Iscnfipw: 50
Tiamat, l'Aspect du Feu - 100% Quaicbhj: 0
Tiamat, l'Aspect du Feu - 100% 5mmt1wwq: 0
Tiamat, l'Aspect du Feu - 100% Dim 26 Avr - 17:16



Tiamat

  • Le dragon écarlate
  • 239 ans
  • Aspect du Feu et de la Vie
  • Targon
  • Dragon
  • Alexstrasza
"Let the fire of your heart burn bright"

Physique & Caractère



Aussi fantastique que ce monde puisse paraître, Runeterra n’abrite pas pareil tempérament tous les jours. Nommée l’Aspect du Feu par le clan Rakkor, la Tribu du Dernier Soleil, Tiamat est un personnage au caractère embrasé, une véritable bombe à retardement à la personnalité bien huilée.

Autrefois une créature qui n’était que guidée par son instinct féral acéré, la damoiselle découvre désormais sa conscience léguée par les étoiles. Elle s’est adaptée à la vie de Targon qui place en très haute estime les confrontations et la volonté d'acier qui avec de tels affrontements. Mettant les démonstrations de force au-devant des belles-paroles, le dragon ne porte que très peu dans son cœur les orateurs et préfère des gens capables de se mouiller... Ou devrait-on dire, de se brûler !

Car à juste titre, Tiamat illustre avec brio la divinité qu’elle incarne sur Runeterra, la constellation du Lion, le feu. Peut-on supposer que cette étrange ascension vienne principalement de ses étranges origines, toujours est-il qu’un Lion sait se montrer paresseux malgré son incroyable tyrannie.

Et cette paresse se peint tout le long de ses courbes gracieuses, car Tiamat est une femme bien en chair, vêtue d’un faste ne lui apportant que très peu de discrétion. Une imposante cape de fourrure, des épaulières en écailles de salamandres, de multiples bijoux fait de matériaux tous plus onéreux les uns que les autres. Cet accoutrement, aussi cher soit-il, surpasse en revanche le seuil de connaissance de sa propre légataire, en effet. Voyez en elle une reine chanceuse qui ignore tous des étoffes qu’elle porte alors, car cette parure lui vient tout droit des offrandes de ses adorateurs. C’est une partie entière de Rakkor qui lui voue adoration, et qui permet à cette dernière de se prélasser sous le joug de son dieu et maître, Targon. Il n’est donc pas surprenant que la divinité se sois encombrée d’une petite bedaine. Car il faut avouer que le raisin bien mûr à meilleur goût que la pourpre d’un crapaud en putréfaction croupissant dans un marais humide depuis plusieurs jours.

Malgré son embonpoint qui ne lui prévaut pas d’être une femme extrêmement charmante, son corps affiche les démarcations d’une musculature mise à rude épreuve quand cela est nécessaire. Car être une ascendante n’est pas de tout repos, et l’ombre des darkins et du Cauchemars plane constamment sur Runeterra. Pour se battre, Tiamat est munie de griffes de bronze aiguisées en permanence par ses adorateurs quand elle vient se prélasser au pied de la montagne céleste. Mélangeant un style de combat véloce et agile, la divinité se bat comme une véritable furie et dévoile toute sa force lorsqu’elle adopte sa véritable apparence.

Renforcée par les échos de Targon, Tiamat est bien plus qu’une ascendante, c’est aussi un dragon ! Haute d’une dizaine de mètres et pesant une vingtaine de tonnes, elle utilise principalement cette apparence pour se jeter dans la mêlée sans se faire submerger mais préfère sa forme humaine lorsqu'il s’agit de renvoyer quelqu’un dans le droit chemin. Car les victimes des darkins ne sont pas irrécupérables, Tiamat se montre bien plus miséricordieuse que ses frères et sœurs d’armes lorsqu'il s’agit de les purifier. C’est d’ailleurs une belle façon de présenter l’ascendante car au-delà d’être une indolente divinité, Tiamat est aussi une damoiselle pleine d’espoir lorsqu'il s’agit de tisser des liens avec les races mortelles. Jeune de mauvaises expériences, on pourrait tout aussi bien la qualifier de candide si ce n’était pas pour moquer son ignorance. Elle est celle qui sait tendre la main à ceux qui se sont perdus, mais qui empoignera volontiers une main tendue à quiconque veut lui offrir des cajoleries !

Histoire


Si Ionia est le berceau des esprits, trône des Vastayasha'rei, Ixtal est la terre des éléments, le cœur de Runeterra. En son sein la nature régit tout, des tempêtes les plus violentes aux pluies torrentielles, les volcans se déchaînent et la terre tremble sous les pas de sa faune impitoyable. C'est pourquoi une telle réputation ne peut qu'attirer les âmes malvenues, des chasseurs de monstres aux pilleurs de tombeaux millénaires, les aventuriers sont nombreux ici. Et c'est à cause d'eux qu'Ixtal détient une si mauvaise réputation auprès des explorateurs pacifiques.

Tiamat, l'Aspect du Feu - 100% 185np4e4

En l'an 897, une petite créature s'échappe de son œuf, frêle du haut de ses 2 mètres de longueur et ses quatre vingt kilos, elle peine à marcher, ses griffes translucides broie la terre alors qu'elle s'extirpe avec difficulté des résidus de sa coquille. Une puissante bourrasque fait alors virevolter la progéniture contre une racine, ce torrent aérien venait en faite de la narine de sa mère, qui surplombait les plus grands arbres du bosquet... Sa silhouette incandescente iradiait les environs d'Ixtal et pour les natifs sa présence était une véritable aubaine pour l'équilibre. C'était un dragon infernal, une race crainte et révérée depuis la fin des temps et qui malgré son imposante stature et son aspect carnassier, n'était pas particulièrement  hostile envers les races humanoïdes, trop menues pour constituer un repas intéressant. En vérité ces prédateurs, infernals ou marins, préféraient s'attaquer d'avantages aux stegosaures ou aux éléphants de la région, cette chaîne alimentaire permettait aux Ixtali de cohabiter en paix avec les dragons jusqu'à ce que l'avarice de certains fasse de ces créatures mythiques des proies...

Les premières années, le dragonnet parvint à se nourrir, dévorant la chaire prémâchée de sa mère pour substanter à la faim induite par sa croissance démentielle. Là où la puberté humaine offrait des centimètres à l'adolescence, c'était des mètres, des dizaines de mètres que la créature gagnait, et ce par jours ! Jusqu'à devenir un puissant drake, agile, féroce et flamboyant, la plupart de ces créatures n'atteignait en vérité jamais le stade de Dragon, apportant fertilité et vénération par ses pairs, la plupart restaient des drakes, mais la rareté des dragons en faisait la convoitise d'un monde tout entier. En l'an 902, après le scandale de Thuor, un célèbre marchand démacien, les marchés était aux aboies et les denrées rares devenaient d'autant plus désirées, cela attira l'intérêt d'un groupe de chasseurs, et pas n'importe lesquels, c'était des Pourfendeurs de Dragons, appartenant à la guilde Manticore. Ils étaient les meilleurs dans ce domaine, alliant des équipements hextechs aux talents d'un épéiste Wuju nommé Kunari, nul ne pouvait s'opposer à eux, pas même les ombres des cieux que représentaient les dragons.

Après plusieurs mois à affronter l'océan en partant d'Aubecastel, la guilde Manticore posa le pied sur le Continent Méridional, non loin d'Ixaocan, la capitale du savoir, le joyau des Ixtali. Là-bas, c'est Kunari qui se chargea de la diplomatie, si les Ixtali n'entretenait pas de bonnes relations avec le Royaume chevaleresque qu'était Demacia, ils avaient de l'empathie pour les traditions Ioniennes qui se rapprochaient des leurs. Après plusieurs jours à marchander avec le Gardien des Secrets Aopush, Manticore obtint la position des dragons de la région, et le berceau de notre intéressée s'y trouvait. Forte de sa mue, le drake qu'elle était pouvait se montrer fougueux, elle n'avait pas peur de fendre les cieux, carbonisant des proies sur son passage et facilitant sa localisation par la même occasion...

Après une journée entière à battre des ailes, elle vint se reposer aux cotés de sa figure maternelle, couchant son museau prés du sien, et attendant avec une impatience infantile de sentir son souffle nasal réconfortant. Cette expiration familière et chaude ne vint jamais, car le dragon incandescent était froid comme la mort et si la nuit ne pouvait pas dévoiler ses multiples plaies, l'odeur et l'absence de respiration firent comprendre à la drake que les siens venaient d'être abattus. C'est alors qu'elle déclencha un piège en reculant de ses deux pattes arrières, fort heureusement ses réflexes solides offrirent à la pauvre le temps de s'envoler dans le ciel, mais c'est alors qu'un épéiste armé d'un sabre doré couru latéralement sur l'un des arbres qui lui faisait face avant de bondir sur elle. Alors qu'elle répondit agressivement d'un souffle brûlant son adversaire, celui-ci avait disparu, puis de vives lumières dorés vinrent agresser ses yeux, le son de sa lame déchiquetant ses écailles devint clair mais d'un battement douloureux des ailes, le drake se dégagea de l'emprise cet épéiste aussi véloce que fatal.

Lourdement blessée par cette rixe nocturne, elle s'efforça de voler sans savoir où elle se dirigeait avant de s'écraser dans le désert de Shurima, en un rien de temps sa dépouille sanguinolente fut recouverte par les dunes mouvantes au gré du vent... Seul son museau dépassait, ressemblant vaguement à une imposante roche munie de deux cavités humides, sa figure éloignait les créatures furieuses et constituait involontairement un camouflage de choix contre les chasseurs...

Une chance dans son infortune.

Sa nature infernale lui sauva la vie malgré ses multiples lésions, son espèce était connue pour se régénérer très rapidement, faisant de ces derniers les plus à même d'évoluer au stade de Dragon Ancestral, le plus connu d'entre eux répondait au nom de Bahamut et régnait en maître sur la chaîne de montagnes séparant Shurima d'Ixtal, il était ensevelis de flammes si chaudes qu'elle brillaient d'un éclat azuré. Puisque le drake qu'elle était avait été contraint de traverser cette colline avec hâte, cela ne faisait aucun doute que Bahamut l'avait repérée et le problème était que ce dragon était aussi puissant qu'il était tyrannique. Il avait accédé à son âge vénérable en dévorant ses confrères et ses consœurs s'opposants à lui, et la pauvre était la prochaine sur sa liste. Elle s'extirpa avec difficulté de la dune où elle s'était cachée et se secoua pour retirer l’excédant de sable, son corps bien que n'étant plus à l'article de la mort, restait malgré tout affaibli, et elle ne pouvait pas voler.

Au loin, elle vit un groupe d’humanoïdes s'approcher d'elle et contre toute attente elle parvint à décoller avec ses ailes rapiécées, son corps avait dépassé ses propres limites, guidée par la peur de sa précédente rencontre, elle surpassait d'hors et déjà les nuages et ne pouvait plus s'empêcher de monter toujours plus haut jusqu'au moment où l'oxygène devint si rare que ses mouvements n'avaient plus d'impact sur son ascension, avant de se rendre contre qu'elle tombait de nouveau vers une mort certaine, la piètre créature fit une collision sur le flanc d'un mur interminable...

Le mont Targon ne ressemblait en rien à une montagne, c'était un véritable escalier vers la mer des étoiles, raide et vertical, auquel le drake s'accrochait avec sa gueule et ses griffes pour ne pas retomber dans ce désert abysséen. Déjà beaucoup trop haute pour redescendre, sa seule option était de poursuivre sa progression jusqu'en haut, son sommet illuminait jadis parfois le ciel jusqu'à Ixaocan, certains racontaient que cette vive lumière était un symbole, une personne avait bravée la fatalité pour s'élever en divinité. Elle était bien étrangère à ces coutumes d'être bipède, mais n'avait pas d'autres choix que d'essayer. Elle grimpait si haut que le jour n'était plus qu'un lointain souvenir, ayant quitté les griffes de l'atmosphère depuis longtemps pour ne parvenir à respirer qu'au sein des cavités interminable du pic des dieux. Les courants d'airs étaient multiples à l'intérieur de cette pointe d'obsidienne et même à une telle altitude, on y trouvait de la vie, des insectes si insignifiants et étranges qu'ils semblaient répondre à d'autres lois physiques, et c'était le cas.

Après plusieurs semaines d'ascensions à se nourrir d'espoir et de rêves, le drake parvint à extirper sa carcasse décharnée au sommet du Trône des Cieux. Rampant au centre d'un cercle doré avant qu'un scintillement étrange s'approche dangereusement d'elle avant de l'étreindre.

Tiamat, l'Aspect du Feu - 100% G1xkib24

Cette lumière finalement rassurante enveloppa alors son corps, faisant léviter celle-ci au sein d'une aura apaisante. Ses courbatures, sa chair appauvrie furent restaurées par cette magie bienveillante et la mer des étoiles s'illustra de constellations humanoïdes qui semblaient la juger du regard. Ils discutaient entre eux, probablement de ce qu'ils allaient faire d'un dragon désespéré, le Mont Targon était-il le refuge des hommes, ou de toute la vie que Runeterra pouvait abriter ?

Un corps généreux et presque obscène reposait sur un trône de bronze, d'épaisses jambes croisées, une figure révérée et presque divine était perdue dans ses pensées, incapable de se souvenir avec précision de ce moment-là. D'un geste de main, des domestiques vinrent apporter à la damoiselle un nouveau plateau de figues, tandis qu'un autre finissait de lustrer ses bottes et ses talons en or. Elle se mordit les lèvres avant d'être interrompue par l’irruption d'un guerrier rakkor.

"- Maîtresse, nos hommes sont postés Nashramae, conformément à vos ordres !" Dit-alors l'homme torse-nu en s'inclinant devant la figure maternelle qui prit ensuite la parole, d'une voix hautaine et puérile.

"- C'est parfait Kairos, tu peux disposer ! Je suis certaine qu'Atreus va se montrer, et si c'est le cas, prévenez moi ! J'en informerais sa malheureuse victime. Il faut vraiment que l'on trouve un moyen de calmer les ardeurs de ce déicide."

"- Je doute que le traître des Dieux en veuille à Rammus, maîtresse. Je crois que c'est plutôt vous qu'il recherche, sans vous offenser... !"

"- Et de quel droit cet enfant oserait-il se dresser devant moi, je suis une déesse originelle moi, contrairement à lui ! Et s'il a réellement tué Panthéon, je suis certaine que ses jours sont comptés.

"- l'Ordre des Ra'Horak duquel il est issu se sont rangés à ses cotés, et bons nombres de vos adorateurs vous ont tournés le dos depuis son retour Maîtresse, je doute que vous soyez en sécurité ici."

L'apparente divinité leva alors son imposant postérieur pour s'extirper hors de son palais en soupirant longuement, embrassant avec difficulté la domination du soleil sur son derme en sortant de son antre, si radiant qu'il forçait la pauvre à fermer les yeux et à mettre ses mains munies de griffes acérées devant son faciès.

"- Plus chaud que mes flammes... Hein ? Par Targon, ce que ça peut m'insupporter de ne pas être la meilleure !" grogna-t'elle en direction de l'astre tout-puissant, elle tourna les talons afin de s'ouvrir un chemin vers un grand jardin où il n'y avait aucun de ses domestiques avant de se changer en dragon sous un tonnerre flamboyant. Bien plus imposante que sa frêle figure de drake, elle prit son envol d'un battement d'aile, couvrant le sol d'une ombre terrifiante par sa seule venue et survolant le nid du très reculé Bahamut sur qui elle avait imposée sa nouvelle juridiction depuis des décennies déjà. C'était désormais elle le Dragon-gardien de ce continent, et le Dragon-dieu au service de Targon lui-même, la flamme indomptable Tiamat. Nul ne savait où la vénérée déesse s'était rendue ce jour-là, mais les rumeurs de ses consorts les plus fertiles affirmaient qu'elle était en quête de magie et de légendes ou qu'elle avait lâchement prit la fuite en sachant son destin menacé par le Tueur de Dieux.

Créé par Mythos
La fondatrice de Legends of Runeterra et accessoirement votre humble serviteur. J'adore les litchi et je crois que c'est tout.. ?
Aurelion Sol
Aurelion Sol
Féminin
Messages : 139

Fiche de personnage
Tiamat, l'Aspect du Feu - 100% Iscnfipw: 100
Tiamat, l'Aspect du Feu - 100% Quaicbhj: 0
Tiamat, l'Aspect du Feu - 100% 5mmt1wwq: 0
Re: Tiamat, l'Aspect du Feu - 100% Sam 25 Juil - 20:58

Validé !

Postérieur draconique létal

L'histoire d'une jeune drake dont la peur de la mort et la force de survie étaient si fortes qu'un aspect a fini par s'intéresser à l'unique représentante des dragons qui eût atteint le sommet de Targon pour en faire son hôte.

De manière fascinante il semblerait que l'aspect du feu laisse le contrôle permanent de son corps à Tiamat, partageant avec son hôte un fort instinct de survie, voir même également une peur de la mort aux mains d'Atreus, actuel seul homme assez fou pour avoir osé briser le tabou des Aspects : Survivre après la mort du dieu qui l'habitait, puis se rebeller contre les Dieux de Targon eux-mêmes, rejetant ainsi l'autorité divine.

Malgré cette peur tout à fait logique d'un évènement incompréhensible et déicide, Tiamat reste tout de même une puissante créature. Puissance, charme, magie, voluptuosité font de la femme, la dragonne mais aussi l'aspect un redoutable adversaire de niveau 50, et dont l'affiliation à Targon n'est pas à questionner.
Tiamat, l'Aspect du Feu - 100%
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: